Logo

Permis de travail et visa pour la russie


Il n’existe aucun avantage, en ce qui concerne les visas, à posséder une entreprise en Russie. Le seul avantage est que la demande de visa HQS (Highly Qualified Professionnal) pourra être effectué par le biais de la société. C'est donc idéal par example pour les "digital nomads", travailleurs indépendants, ou encore si bien entendu vous avez un projet réel en Russie.

Contrairement à de nombreux autres pays pour un étranger, un visa (qu'il soit hautement qualifié ou standard) est lié à une certaine compagnie.

Ce n’est pas un visa ouvert pour lequel l’étranger peut recevoir un visa dans une entreprise puis travailler légalement pour un autre tant que le visa est valide. Un visa HQS ou standard est lié à une entreprise.

Le statut hautement qualifié est le visa standard pour les étrangers ne parlant pas russe qui veulent travailler en Russie.

Le fonctionnement de base d’un visa HQS est simplifié:

  • L’entreprise (et donc seulement après l’enregistrement) demande le droit d’inviter des étrangers à travailler pour sous le régime HQS.
    - L'entreprise invite l'étranger et l'engage officiellement. Il peut être embauché comme employé «ordinaire» ou également en tant que directeur général. Dans le cadre de la location, il est nécessaire de:
  • Contrat de travail complet avec un salaire minimum de 2 000 000 roubles par an (il existe quelques salaires plus bas pour des fonctions spéciales ou pour des régimes fiscaux spéciaux, mais en général il est de 2 000 000 roubles)
  • Le contrat d’assurance maladie doit exister
  • L’employé reçoit le salaire et paie un impôt sur le revenu de 13% (conservé par la société).
    simplifié. Minimum de 167 000 roubles. 13% = 21 700 roubles (à 75 roubles pour 1 Euro cela coûte 290 Euro)
  • Chaque trimestre, l'entreprise confirme les paiements des salaires à l'État
  • Toute infraction aux lois peut entraîner des pénalités substantielles.
  • Autres taxes et autres considérations importantes pour le statut HQS:
    Si le titulaire du visa HQS est résident fiscal (vivant plus de 181 jours par an en Russie) alors tout le revenu est imposé à 13%. Le taux de l'impôt sur le revenu russe.
  • Au cas où la personne est plus de la moitié de l'année en dehors de la Russie alors le salaire est imposé à 13%, mais une autre contrepartie pourrait être taxée à 30%
  • Le titulaire du visa HQS devrait être au moins deux fois par an en Russie, sinon des problèmes peuvent survenir
  • Toute personne possédant un visa HQS n’a besoin de s’inscrire qu’à son lieu de résidence s’ils durent plus de 90 jours en Russie. Alors pour les personnes voyageant beaucoup, aucune inscription n'est nécessaire.
  • Les autres coûts pour HQS s’élèvent à 0,2% pour l’assurance sécurité sur le lieu de travail. Autre déductions que les employés russes ont tels que la retraite et les soins de santé ne sont pas payable. (ils dépendent du salaire mais peuvent atteindre environ 20% du salaire pour employés mieux rémunérés.
  • Si une personne possède une entreprise, l'individu peut retourner le salaire net sous forme de contribution à l'entreprise de sorte que à la fin, les coûts nets pour le statut HQS en Russie sont d’environ 300 euros par mois.
  • Il en coûte environ 50.000 roubles pour mettre en place le statut HQS.

Ce qu'il faut retenir

  • Un permis de travail est requis pour obtenir un visa Russe
  • La durée du permis de travail en Russie peut aller de 1 à 3 ans
  • Vous pouvez créez votre propre société afin d'obtenir le permis de travail
  • Le salaire minimum est de 167.000 roubles par mois
  • Le montant des taxes est de 13% si vous restez plus de 181 jours par an en Russie
  • Le montant des taxes est de 30% si vous restez moins de 181 jours par an en Russie

 

Cliquez ici afin de prendre contact avec nous